Recevez votre contrepartie en soutenant la Petite Collection

Editions d'Est en Ouest - littérature japonaise

Whiteout

Whiteout

de Yuichi SHIMPO , traduit par Annick LAURENT et Maiko FUJIMOTO

1995 dans le plus grand barrage du Japon, cerné de montagnes, en plein hiver. Teruo Togashi voit sa vie basculer avec la disparition de son collègue, Kazushi Yoshioka, au cours d’une tentative de sauvetage sur les sommets enneigés. Quelques mois plus tard, un groupe armé prend le barrage d’assaut et retient en otage les employés et la fiancée de Yoshioka, venue se recueillir sur les lieux de son trépas. Togashi échappe de justesse aux assaillants. Commence alors une chasse à l’homme glaçante, en plein whiteout…

 

21,50 

Partagez

Description

Whiteout

de Yuichi SHIMPO , traduit par Annick LAURENT et Maiko FUJIMOTO

1995 dans le plus grand barrage du Japon, cerné de montagnes, en plein hiver. Teruo Togashi voit sa vie basculer avec la disparition de son collègue, Kazushi Yoshioka, au cours d’une tentative de sauvetage sur les sommets enneigés. Quelques mois plus tard, un groupe armé prend le barrage d’assaut et retient en otage les employés et la fiancée de Yoshioka, venue se recueillir sur les lieux de son trépas. Togashi échappe de justesse aux assaillants. Commence alors une chasse à l’homme glaçante, en plein whiteout qui empêche toute intervention de la police.

Seul Togashi peut sauver les otages et éviter la destruction du barrage. Il a 24 heures pour agir. Mais comment s’y prendre dans un blizzard sans fin, avec pour seules armes son courage et sa volonté de se racheter après la perte de son ami ?

Rançon monumentale, menace d’inondation de la vallée entière, chantage, manipulation, faux-semblants… Qui sortira vainqueur de cette course contre la montre inéluctable, au cœur d’une tempête de neige impitoyable ?

Informations complémentaires

Dimensions 21 × 12 cm
Collection

Polar

Traducteur

Annick Laurent et Maiko FUJIMOTO

Nombre de pages

480

Poids du livre

490 g

Année de publication

2020

3 avis pour Whiteout

  1. Josiane

    On est pris des le départ par l’ambiance. Un polar pas comme les autres

  2. Jeanne

    Retour en 1995 avec ce roman de Yuichi Shimpo.
    Teruo Togashi est opérateur dans le plus grand barrage du Japon, situé au coeur des montagnes. Sa vie bascule lorsque son collègue et ami meurt en montagne lors d’une tentative de sauvetage. Quelques mois plus tard, alors que Togashi attend la jeune fiancée de son défunt collègue, le barrage est pris d’assaut par un groupe de malfrats. Togashi se met alors au défi de sauver la jeune femme retenue en otage.
    Dans ce thriller, on retrouve les thèmes du deuil, de la culpabilité, de l’honneur et du courage. Tous sont très bien traités, avec beaucoup de sensibilité et de profondeur à la fois.
    Pour les amateurs et amatrices de huis clos, ce roman est une grande réussite, l’ambiance montagnarde et enneigée est extrêmement bien racontée. On tremble de froid avec Togashi, on entend le craquement de la neige sous ses pas et on sent son odeur si caractéristique.
    La partie prise d’otage est également bien menée, on retrouve tous les codes du genre.
    Le roman commence par une scène d’action qui donne le ton et justifiera la grande ténacité du personnage principal pour la suite des événements. Rien n’est laissé au hasard.
    Les personnages sont tous brossés avec pertinence, on les découvre par touches, de plus en plus profondément, avec une belle évolution au fil des épreuves.
    Au niveau de l’action, on est servis ! On enchaîne les rebondissements sans une seconde d’ennui. Les différents acteurs font preuve d’intelligence, ce qui offre un vrai face à face haletant, chacun devinant les coups de l’autre et les parant avec stratégie.
    Au final, je conseille ce roman à toutes les personnes qui aiment les thrillers, les histoires de prise d’otage et l’action. Je le conseille également à toutes les personnes qui aiment les récits de survie en montagne.
    Pour ma part, je me suis régalée.

  3. Lectures éclectiques

    J’ai découvert avec un immense plaisir un petit bout (presque 500 pages pour être précis) du monde des polars japonais. Familier de ce style, j’ai apprécié de le voir renouvelé par la culture et l’ambiance japonaise.
    Le décor est sublime : le barrage d’Okutowa niché à près de 1400 m d’altitude. Dans un froid glacial, un groupe de terroristes retient en otage les employés de la centrale électrique, profitant de la neige pour être à l’abri.
    Le huis clos est réussi : on sent l’isolement total et l’impuissance des forces de l’ordre à agir, incapables de s’approcher des lieux…
    Un employé, pourtant, échappe aux assaillants et essaie péniblement de lutter contre eux et de déjouer leur plan. Il doit braver le froid, la montagne et mille dangers pour déjouer les pièges de ses adversaires. Tout n’est pas aussi simple que cela. Les actions des terroristes sont inhabituelles, et l’on sent bientôt qu’un autre plan se trame derrière la prise d’otage…

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *