Editions d'Est en Ouest - littérature japonaise

Les Editions d'Est en Ouest

Editions d'Est en Ouest - littérature japonaise

Les Editions d’Est en Ouest ont un objectif unique : faire découvrir de nouveaux auteurs japonais accessibles. C’est-à-dire qu’il en faut pour tout le monde !

Élitiste, exotique, engagée, vaporeuse. La littérature japonaise n’est pas que cela, elle est aussi tout le reste. Des genres variés, des auteurs de qualité, des traducteurs chevronnés et découverts, le but est de vous faire connaître des pépites, des romans originaux, des histoires incroyables et des récits simples de tous les jours, bref, de tout.

A cela s’ajoute une volonté esthétique de ne pas donner à la littérature populaire une forme non élégante : la charte graphique et la composition permet d’avoir une identité graphique forte, épurée, à la fois moderne et inspirée des classiques. Parce que la tradition du livre papier en France est un patrimoine culturel précieux, parce que le livre est à la fois un contenu culturel mais aussi un bel objet, il nous a semblé important de pouvoir donner à nos ouvrages une forme de « collection ». 

Nous sommes toujours à l’affut de nouveaux titres originaux, n’hésitez pas, si vous êtes japonophone, à nous contacter pour des conseils de titres.

L'éditrice Isabelle Legrand Nishikawa

Isabelle Legrand Nishikawa rêvait de devenir éditrice. Une enfance entourée de livres de collections, de poches écornés, de BD en tous genres, de bibliothèques qui débordent. Naturellement portée par les lettres, après un Master Lettres et Langues française à la Sorbonne et à Toronto, elle se retrouve à Rennes pour le «Master professionnel édition et métiers du livre». Master nouveau à l’époque de la réforme du LMD, des professeurs passionnés, des projets de groupes et individuels pleins de rêves et de promesses.

Après ses deux stages, dont le dernier aux Éditions Héloïse d’Ormesson – à l’époque dorée des bureaux du boulevard Saint Germain en face du Luxembourg – Isabelle cherche un poste d’assistante, secrétaire d’édition… hélas le marché du travail, en 2009 et le monde de l’édition, de tout temps n’est pas des plus aisé à percer.

Découragée, elle décide de couper les ponts et de partir à l’aventure. New-York l’attirait, ville de culture et de prestige. Mais elle se retrouve par hasard portée à Kyoto, en colocation improbable avec une doctorante francophone originaire de Chiba qui l’accompagne avec une bienveillance nouvelle dans sa découverte de l’archipel.

Une nouvelle vie commence : elle donne des cours de français dans des cafés, puis des écoles, puis à l’université, découvrant sa passion pour l’enseignement de la langue française, et nettoie les assiettes des restaurants français de Kyoto, sert des drinks le soir, bref découvre un nouveau pays. Cette immersion au Japon lui plaît tellement qu’elle décide d’y rester et d’étudier la langue, condition sine qua non à son séjour.

Par hasard, toujours, elle rencontre un japonais qui deviendra son mari et lui permettra de donner naissance à son rêve : l’édition. En 2015 naissent à Kyoto, en même temps que sa petite fille, les Éditions d’Est en Ouest et le premier titre, Requiem à huis clos, premier roman d’une auteure kyotoïte francophone avec laquelle Isabelle deviendra amie, Ruriko KISHIDA. 

C’est ainsi que commence le chemin. Et il continue vaille que vaille. Entre la pédagogie, qui reste une deuxième passion, ses enfants et ses livres, Isabelle rentre en 2017 en France avec sa famille, mais le Japon lui manque tellement qu’elle ne compte pas s’éterniser…