Editions d'Est en Ouest - littérature japonaise

Ruriko KISHIDA

© Photo : Hiroyuki Matsukage

L'auteur

Ruriko KISHIDA est née en 1961 à Kyoto. Fille d’un chercheur en science biologique, elle est expatriée à Paris à l’âge de 13 ans. Elle poursuivra ses études et sortira diplômée de la faculté de sciences de Paris VII.

Requiem à huis clos est son premier roman et se distingue tout de suite en remportant le Prix Ayukawa qui lui vaut sa publication. Elle entretient une relation particulière avec la France, et publie en 2014 un livre intitulé  : « Paris shokogun ai to satsujin no reshipi » (Le syndrome Paris : recettes d’amour et de meurtre).

Francophone et francophile, Ruriko KISHIDA séjourne régulièrement en France.

Auteure d’une douzaine de romans policiers, elle admire les auteurs occidentaux de romans de détectives et d’énigmes comme Agatha Christie, Maurice Leblanc ou encore Conan Doyle. Ce genre, très prisé au Japon, est appelé “roman mystère” (mystery novel).

Quelques uns de ses romans :

  • « Tsuki nai yoru ni» (Dans la nuit sans lune)
  • « Club Rimbaud, Chi no iro no kioku» (Le Club Rimbaud, Mémoire de la couleur du sang)
  • « Tenshin no nemuri» (Le sommeil de l’ange)

Le prix Ayukawa

Grand romancier policier, Tetsuya AYUKAWA (1919-2002) était aussi un critique littéraire qui a remporté le prix Naoki en 1950. Ses principaux titres : Petrov Case (1950), The Black Suitcase (1956), Semi-Express Nagara (1966). Son éditeur, Tokyo Sogensha, a créé ce prix en 1990. Il récompense chaque année un premier auteur de roman policier original. La récompense est la publication de l’ouvrage gagnant.